MISSION

La mission première de VICTIMES BATTEZ VOUS ! est d’aider et défendre les victimes de dommages corporels.

L’association compte être particulièrement active en matière d’accidents sur la voie publique.

 

En effet, c’est un domaine où non seulement il est possible de soutenir les personnes accidentées et leurs proches, mais aussi de mener des actions de prévention, notamment à l’égard des jeunes.

 

Ceci étant, l’association ne souhaite pas limiter ses interventions aux seuls accidents de la route ; elle ne pratique pas l’exclusion et elle se propose d’aider toute victime corporelle, quel que soit l’évènement dommageable : accident de travail, accident médical, de sport, agression, viol, chute à domicile, produits ou aliments dangereux…

 

L’association veut aussi œuvrer pour améliorer le statut des victimes, tant en sensibilisant l’opinion publique qu’en intervenant auprès des pouvoirs publics, que ce soit l’Etat ou les collectivités publiques.

 

L’union faisant la force, l’association souhaite tisser des liens avec d’autres associations similaires ou analogues.

 

Elle souhaite aussi que la personne handicapée puisse vivre le plus normalement possible, et cela veut dire entre autres que les lieux de vie, notamment les bâtiments, et la voirie soient adaptés à leur état. 

 

Les statuts de l’association relatifs à son objet sont les suivants :

 

1) d'assurer l'accueil, l'écoute, l'information, le conseil, l'expertise et l'assistance médico-légale et juridique des personnes et familles victimes d'infractions pénales ou non et de traumatismes, d'accidents avec dommage corporel ou de mutilations, de maladies causées par le travail ou par des médicaments ou produits dangereux, ou plus généralement de handicaps corporels et psychiques.

 

2) d’informer et sensibiliser l'opinion publique, les pouvoirs publics et l'institution judiciaire quant à l'objectif de l'association et d'établir des relations suivies avec tous les secteurs professionnels concernés.

 

3) de se situer dans le mouvement de la défense des victimes et de collaborer  avec les institutions et associations qui, à un titre ou à un autre, ont vocation ou mission d'organiser ce mouvement.

 

4) de veiller au respect de  la règlementation relative à l’accessibilité des bâtiments et établissements recevant le public aux handicapés.

 

5) si besoin, ester en justice afin de défendre l’intérêt d’un ou plusieurs de ses adhérents ou plus généralement de défendre l’intérêt collectif des victimes de dommages corporels ou des personnes handicapées.